Exposition "Images de Dora, 1943-1945, voyage au coeur du IIIe Reich"

Prêt de La Coupole, Centre d'Histoire et de Mémoire du Nord-pas-de-Calais

Du 29 avril 2018 au 23 septembre 2018

Pour construire le tristement célèbre "Tunnel de Dora" et afin de fabriquer les missiles V1 et V2, des milliers de déportés sont morts.
Le Mémorial s'associe aux travaux de recherches de La Coupole sur ces 9000 déportés de France vers Dora, dont près de 8000 venaient du camp de Royallieu, recherches qui aboutiront à un dictionnaire biographique d'ici deux ans.

Inauguration de l'exposition le dimanche 29 avril à 15h00 au Mémorial, en présence de Thierry Capillier, Directeur de La Coupole et de Laurent Thiery, Directeur scientifique du projet de dictionnaire.

L'exposition:
Dans la phase finale de la Seconde Guerre mondiale, les programmes d’armes nouvelles ont pris des proportions considérables dans la politique du Reich nazi. C’est en particulier le cas du développement des fusées V2, conçues à Peenemünde sous la direction de Wernher von Braun.

Entre 1943 et 1945, le programme V2 mobilise une part importante des capacités de l’industrie allemande et étend ses tentacules sur une grande partie de l’Europe occupée, des sites de lancement prévus en France, au polygone d’essai de la SS, à Blizna, en Pologne.
De septembre 1944 à mars 1945, les V2 sèment la mort sur Londres et Anvers mais ne parviennent pas à inverser le cours de la guerre. Apogée de la technologie allemande au cours de la Seconde Guerre mondiale, le V2 a été produit en série dans l’usine souterraine Mittelwerk, au coeur de l’Allemagne, en utilisant une main-d’oeuvre concentrationnaire provenant du camp de Dora, structurellement lié à l’usine.
L’exposition présente les regards croisés sur le dernier des grands camps créés par les nazis pour alimenter en main-d’oeuvre cette usine souterraine Mittelwerk. C’est à un voyage au coeur du IIIe Reich, dans sa période finale, que convie cette exposition, à l’aide de documents iconographiques exceptionnels : dessins de détenus exécutés clandestinement à Dora ou à leur retour de déportation, reportage en couleurs réalisé en 1944 à l’attention de Hitler, photos aériennes britanniques, clichés pris par les Américains lors de la libération du camp en 1945.

Les auteurs :
André SELLIER, diplomate, historien, géographe : arrêté en France en 1943 pour acte de résistance contre les nazis. Il a été déporté au camp de concentration de Dora de février 1944 à avril 1945.
Yves LE MANER, historien. Il a conçu et réalisé le programme scientifique de La Coupole, Centre d'Histoire et de Mémoire du Nord–Pas-de-Calais.